Blog en construction continue.
A la recherche de l’idée.
Avec la possibilité permanente d’essayer,
de saisir les propositions en plein vol,
de tomber, de se relever, de recommencer,
de laisser parfois la magie opérer.

 

Publicités

"

  1. Mon dieu,isa!
    Je m’etais deja apperçue que ce petit minois plein de charme possédait une joute verbale humoristico-cinglant mais la,je suis bluffée!
    Des a present,tu me compter parmis tes fervents lecteurs…à condition d’avoir ce fameux autographe…au detour d’une cours de récréation ou sur un parking quelquonque d’une école primaire.
    Bonne continuation,eclates toi intensément et fais gaffe…t’as plusieurs lecteurs qui te tienne a l’oeil!

    • Mon Dieu, la bourrée, que c’est gentil ! Je signerai un quelconque cahier de devoir sur un certain parking d’une probable école primaire, en toute discrétion bien sûr, si ça peut te faire plaisir !
      Rendez-vous à la rentrée pour de nouvelles croisées expérimentalo-alcoolisées.

  2. Editeurs, Auteurs, Profilers, c’est ELLE que vous devez cibler, débaucher et PUBLIER. Elle est géniale, pétillante, innovante, foisonnante, neologisante (ça ne se dit pas, et alors?!) et manie la langue comme personne!!!!! Quel talent!!!!!!

  3. Un contact de forum m’a fait découvrir ce blog… et je l’en remercie!
    C’est pétillant, léger, ça se lit tout seul… Bienvenue dans le cercle des écrivains maudits 🙂

    • ça, c’est un coup de Christan ! Je te retourne le compliment. Je retrouve des similitudes de ton avec un roman que j’ai inachevé 😉
      Je tente d’acheter par Paypal La tentation de la Pseudo-réciproque. Ha ben c’est pô facile. En attendant, je te « favorite ».

  4. Christan, tu es démasqué… 😉
    Merci pour le référencement – je m’empresse d’en faire autant! Surtout que je me reconnais dans beaucoup de tes affres… Roman inachevé? Achève-le! 🙂 Le bonheur du point final n’a aucun égal…

  5. Bonjour,

    J’en suis au stade inférieur ^^ : préparation au Capes de Français, et auteur sélectionnée dans le Lemotive opus 2. J’ai apprécié votre texte, les qualités d’écriture sont là, c’est indéniable. Je suis tombée sur ce blog par hasard, et me suis trouvé un autre point commun avec vous. Je suis moi aussi auteur de romans (fantastiques) que je cherche à faire éditer. Il va sans dire que ce n’est pas simple, et que les réponses négatives sont… pour le moins démoralisantes. Mais, peut-être de façon un peu idéaliste, je tends à penser que rien ne vaut le plaisir de l’écriture… quand, entre deux heures de révisions assommantes, j’ai le temps de m’y replonger…
    Quoi qu’il en soit, bonne continuation et beau travail pour ce blog sur lequel je reviendrai jeter un oeil ! Et ne vous découragez pas pour votre tentative d’édition; les efforts et la persévérance finissent toujours par payer (Leitmotive n’en n’est-il pas la preuve ?)

    Amicalement,
    FV

    • Chaque fois que je fais un pas en littérature, une porte s’ouvre sur des dizaines d’autres. Et parmi celles-là, il y a les rencontres d’auteurs, même virtuelles. Chaque fois, je suis surprise des similitudes de sentiments : envie, angoisse, plaisir, désir…
      Il n’y a aucun découragement dans mes déceptions, juste de l’humour et le besoin permanent de garder la tête froide. Des innocents meurent aux USA sous les yeux de la justice, je relativise beaucoup les silences de ma boîte aux lettres.
      Je me suis donc précipitée sur votre nouvelle « FV ». Je la trouve très belle, d’un style classique (c’est un compliment) mêlé de fraîcheur, comme si Lamartine rencontrait les 17 ans de Rimbaud en haut d’une montagne. Oui, c’est ça, il y a de la poésie dans votre texte. Continuez, il y a mille chemins vers l’écriture.

      • Tout à fait d’accord avec ce « besoin de garder la tête froide ». Je suis moi aussi surprise des similitudes entre les sentiments des auteurs ; appartiendrions-nous tous au même monde (rires) ?
        Eh bien, je suis… un peu sans voix face à votre commentaire. J’aime beaucoup Lamartine et plus encore Rimbaud, j’espérais être parvenue à les « restituer », du moins en partie… Il faut croire que j’y suis parvenue. Je suis d’autant plus flattée de ce commentaire qu’il est le premier retour « critique » positif que j’ai sur ce texte. Mais là encore, point d’orgueil démesuré(nouveaux rires) : je trouve que toutes les nouvelles du recueil se valent sur le plan littéraire.
        Amicalement, FV.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s